Où publier ses écrits sur internet ?

Hello ~

Chose promise, chose due ! Aujourd’hui je vous présente, avec un peu de retard je l’avoue, les résultats du sondage sur les plateformes d’écriture en ligne !

Tout d’abord, un ÉNORME MERCI à tous les participant•e•s ! J’ai eu 40 participations, toutes très bienveillantes et détaillées ! Merci d’avoir pris le temps de répondre et de partager votre précieuse expérience ! J’ai un peu paniqué quand j’ai vu la quantité de travail que ça représentait de reprendre les résultats du sondage, mais vos commentaires m’ont vraiment motivée à me donner à fond pour cet article ! Vous êtes de fantastiques Homo sapiens !

Passons au gros du sujet : les résultats ! J’ai essayé de regrouper les plateformes, histoire qu’il y ait un minimum d’organisation. Dans chaque catégorie, les sites sont organisés par ordre décroissant du nombre d’avis. Pour tous les sites, je vous ai mis un petit paragraphe introductif et, si je l’ai déjà utilisé, mon avis personnel. Pour la majorité des plateformes, vous trouverez la moyenne des notes sur 5 attribuées par les participant•e•s ainsi que leurs avis plus détaillés. Certaines fois il n’y a pas de note, pour la bonne raison que la plateforme était passée sous mes radars et qu’on me l’a gentiment proposée à la fin du sondage. Quand je dis que vous êtes géniaux !

La pastille devant les commentaires indique si la personne a recommandé ou non le site pour les jeunes auteur•trice•s. Cela ne correspond pas forcément à la teneur de l’avis. Certaines personnes recommandent la plateforme (pastille verte) mais ne sont pas forcément positifs dans leur commentaire.

À noter que j’ai eu parfois très peu de retours, donc les avis et la moyenne ne sont peut-être pas représentatifs. 

Installez-vous confortablement et prenez de quoi siroter ou grignoter, parce que niveau longueur je n’ai pas fait dans la demi-mesure…


Les sites pour trouver des lecteurs : 

Wattpad

Note : 2.5 sur 5.

17 participant•e•s

Bonjour, nous sommes Wattpad. La plateforme sociale d’histoires narratives la plus appréciée au monde. Wattpad relie une communauté mondiale de 80 millions de lecteurs et d’écrivains à travers la puissance de ses histoires.

Est-ce qu’on peut faire ce genre d’article sans aborder Wattpad ? En plus d’être la plateforme avec le plus de membres, d’une audience internationale, je pense que c’est celle avec laquelle les auteur•trice•s ont une relation d’amour-haine la plus forte. Avec 17 participations, la plateforme arrive difficilement à la moyenne !

Je suis passée en tant que lectrice sur Wattpad, mais j’ai fini par me désinscrire. Dans mon souvenir il fallait beaucoup chercher pour trouver des histoires qui m’intéressait, le référencement n’était pas très clair et les auteur•trice•s ne savaient pas ce qu’ils voulaient. Pardon si j’offense des utilisateur•trice•s de la plateforme et mon avis date de plusieurs années (au moins cinq ans), mais c’était ce qui m’avait vraiment refroidi. C’est écrit partout « Je veux des commentaires ! Faîtes moi des critiques constructives ! Je veux m’améliorer ! », donc bonne âme que tu es, tu te lances dans une critique constructive d’un ou deux chapitres, qui te prend un temps non négligeable. Pour quel résultat ? Tu te tapes un message désagréable du type « Ouais, mais ce n’est que ton avis ! », « Je suis jeune, c’est normal que ce ne soit pas parfait ! ».

Va te faire une intraveineuse au jus de courgette.

Je suis un peu violente, mais quand tu demandes des retours constructifs et qu’on te renvoie deux pages A4, la moindre des choses c’est de dire merci.

Les auteur•trice•s sur Wattpad veulent, pour une grande partie, être lu•e•s et complimenté•e•s. Ce n’est pas un mal, mais je n’avais pas du tout compris le concept et du coup je suis tombée de haut.

Beaucoup de personnes se plaignent du manque de retours sur leur texte, mais Wattpad est une plateforme de lecture (comme YouTube est une plateforme de visionnage de vidéo et non de critique) et si à chaque fois tu fais un commentaire qui ne va pas dans le sens de l’auteur•trice on te rembarre, non merci.

Je pense que c’est une bonne opportunité pour trouver des lecteur•trice•s passif•ve•s et commencer à se faire une petite audience, mais il ne faut pas en demander plus, ce n’est pas l’essence de la plateforme. Pour moi le point qui différencie positivement cette plateforme par rapport aux autres c’est son accessibilité : sur votre ordinateur ou via l’application, vous pouvez emmener Wattpad n’importe où et n’importe quand, ce qui est très pratique autant pour les auteur•trice•s que les lecteur•trice•s. 

Comme je l’ai dit plus tôt mon expérience date de quelques années et je n’étais peut-être pas très adroite dans mes commentaires non plus, mais je n’en garde pas un bon souvenir. Même si j’ai eu quelques échanges très sympathiques avec des auteur•trice•s, ils n’ont pas été assez nombreux pour me faire changer d’avis. Je ne doute pas qu’il y ait des auteur•trice•s de bonne volonté qui cherchent vraiment à s’améliorer et donner la meilleure version de leur texte, mais ils sont moins présents.

Cependant mon avis de grincheuse ne vaut pas grand-chose ! Voici ce que vous en dites :

🔴 Bon outil mais la communauté pour un écrivain sérieux est inutile.
🟢 Communauté assez vaste, composée d’auteurs mais aussi de purs lecteurs. On y trouve du bon et du moins bon.
🔴 Trop de monde dessus je trouve. Des personnes lisent ton roman mais aucun commentaire pour l’améliorer ou autre.
🟢 C’est une plateforme assez pratique qui force à chapitrer son histoire mais elle a de nombreux bugs et la communauté est peu mature.
🔴 Peu d’écrits de qualité.
🟢 Je ne suis pas fan à 100 pour cent, beaucoup de textes avec des fautes ou la façon dont c’est écrit fait très adolescent.
🔴 Noyé dans la masse, trop de choses de mauvaise qualité, commentaires de qualité aléatoire.
🟢 Présentation qui manque cruellement de personnalisation (et impossibilité de mettre le texte en justifié !!) mais très intuitif.
🔴 Public très jeune et très centré sur un genre.
🟢 C’est une plateforme facile d’accès à tous. Le site est aussi très bien fait, mais ils n’empêchent pas certaines dérives.
🔴 Tout dépend de si l’auteur est vraiment un fan de réseaux sociaux. Car il faut énormément s’investir pour avoir de la visibilité.
🟢 Communauté très active mais difficile de percer.
🔴 Ça fait quelque temps que je n’y ai pas mis les pieds, mais seuls les textes les plus populaires étaient mis en avant.
🔴 Wattpad est très concurrentiel il est difficile d’y avoir de la visibilité si ton histoire ne compte pas 50 chapitres au minimum.
🔴 Ça dépend du genre dans lequel il écrit. Wattpad n’a un intérêt que pour sa grosse communauté.


404Factory

Note : 3.5 sur 5.

5 participant•e•s

Un site de lecture et d’écriture pour libérer le geek qui sommeille en toi ! Qu’est-ce que c’est ? Une plateforme entièrement gratuite, où chaque auteur propose ses textes à la communauté. & Une plateforme d’échanges, où auteurs et lecteurs partagent la même passion pour la culture geek.

Personnellement, je ne l’ai jamais utilisée donc je ne vais pas m’étendre. À première vue cela ressemble à Wattpad, avec une communauté uniquement francophone, plus petite et orientée vers les genres de l’imaginaire. Cependant les retours que j’ai eus sur cette plateforme sont très positifs donc je vous encourage à y jeter un œil :

🟢 Bonne ergonomie, communauté agréable.
🟢 La communauté est déséquilibrée avec beaucoup plus d’auteurs que de lecteurs, mais les auteurs et leurs droits sont respectés.
🟢 Assez peu de retours, mais le prix 404 est intéressant.
🟢 Je n’accroche pas trop avec, donc je m’en suis peu servi, mais les gens sont plus bienveillants que Wattpad et rien n’est payant.
🟢 Très bonne plateforme pour les genres de l’imaginaire, un petit point négatif : il peut être difficile de trouver son public.


Plume d’argent

Note : 4 sur 5.

3 participant•e•s

Imaginez une bibliothèque peuplée d’histoires en devenir, de voyages interstellaires, d’épopées flamboyantes, de tragédies tortueuses, de personnages hauts en couleur (ou bassement monochromes), d’infini et d’indicible. Sur Plume d’Argent, vous trouverez tout cela. Et plus encore. […] Plume d’Argent est une plateforme destinée aux auteur•e•s et aux lecteurs•rices. Vous pouvez y publier vos histoires originales ou fanfictions et gérer en ligne vos écrits.

Jamais utilisé non plus. Il me semble que l’on est sur une plateforme qui fonctionne comme Wattpad, mais francophone avec une plus petite communauté. Tous les genres sont acceptés y compris la fanfiction. La particularité de Plume d’Argent c’est l’obligation de commenter pour publier : Un chapitre = Un commentaire. C’est une façon assez simple de rendre le site plus interactif qui peut porter ses fruits (si la majorité des auteurs joue le jeu et ne balance pas des commentaires sans intérêt juste pour publier).

🔴 Il y a deux types de membres, les publiés et les non-publiés. Cette hiérarchie sournoise induit une mauvaise ambiance. (Note du lémurien : Je n’ai rien trouvé à ce sujet en regardant le site sans m’inscrire. Si vous avez plus d’infos je prends !)
🟢 Une communauté accueillante et dynamique, et qui permet de publier des textes en tout genre.


Fyctia

Note : 3 sur 5.

2 participant•e•s

Plateforme qui a le mérite de ne pas avoir d’encat de présentation sur la page d’accueil ou de section à propos… Donc j’ai récupéré leur présentation sur Facebook.

Fyctia est la plateforme d’écriture mobile et ludique de demain. Elle regroupe une communauté d’auteurs et de lecteurs qui participent à des concours d’écriture afin d’être publiés par une prestigieuse maison d’édition. Les juges des textes ? Les lecteurs. Au travers d’une gamification, tous les membres de Fyctia peuvent en effet voter pour les textes qu’ils soutiennent, et permettre à leurs auteurs de débloquer des crédits d’écriture pour continuer leurs récits.

Je ne l’ai jamais utilisée, pour la simple et bonne raison que je n’en ai pas entendu du bien. Le plus gros problème pour moi, c’est les droits d’auteurs que l’on cède au site sans garantie d’être publié•e (et sans toucher un centime, évidemment).

Je crois que c’est une filiale de la maison d’édition Hugo&Cie mais je n’en mettrais pas ma main à couper. L’originalité de la plateforme c’est qu’il faut un certain nombre de votes des lecteur•trice•s pour pouvoir publier la suite de son histoire. Il y a des concours qui sont organisés régulièrement avec une possibilité de publication pour le vainqueur.

🔴 J’y étais au début. Les droits sont figés plusieurs années et on doit quémander des votes factices pour pouvoir publier la suite.
🟢 Le système de concours permet de se confronter à divers avis via les publications. Par contre, on ne peut pas publier en dehors.


Short-édition

Note : 2 sur 5.

2 participant•e•s

Short Édition est « l’éditeur qui propulse la littérature courte », tout ce qui se lit d’un trait en moins de 20 minutes ! […] En diffusant la littérature courte le plus largement possible, et en facilitant l’accès de chacun à cette culture, nous espérons illuminer le quotidien de grands lecteurs et de lecteurs occasionnels… en ajoutant de la poésie là où on ne l’attend pas ! Nous nous efforçons chaque jour de sauver la lecture : en offrant à lire à tous et partout des contenus courts, grâce à nos Distributeurs d’Histoires Courtes installés en France et dans le monde… et grâce à la plateforme communautaire qui réunit lecteurs et auteurs & en ouvrant l’écriture à tous, et en animant notre communauté avec passion et humour.

Comme vous le savez peut-être j’ai deux textes sur Short-édition, dont l’Éveil de la Forêt des Ombres qui a été recommandé par l’équipe éditoriale. Je trouve la plateforme géniale, l’équipe très bienveillante et l’idée de mettre en avant des nouvelles de tous poils fantastique ! Il y a 4 prix saisonnier et d’autres concours ponctuels qui permettent aux vainqueurs d’être publiés dans leur anthologie et d’avoir leurs textes disponibles dans les distributeurs d’histoires courtes (présents dans certaines gares, aéroports, collectivités, etc), ce qui est super intéressant. Le règlement concernant les droits d’auteurs est détaillé et précis pour chaque type de texte publié (libre, grand prix, ou prix éphémère).

Le gros point noir de short édition c’est le forçage. Et le mot est faible. Il y a des gens qui commentent votre texte parce qu’effectivement ils l’ont lu et apprécié. Mais beaucoup trop de fois, impossible de savoir si la personne s’est vraiment intéressée à votre texte, vu que dans le commentaire il y a la pub du sien ! Et ce n’est pas une ou deux personnes isolées, c’est la MAJORITÉ ! Et quand tu n’es pas allée lire (enfin surtout voter pour leur texte) ils viennent envahir tes messages privés ! C’est insupportable. Terriblement insupportable ! Ce problème découle du fonctionnement de la plateforme, une partie des textes vainqueurs sont des prix du public et donc il faut avoir le plus de votes possibles. C’est vraiment le point qui me fait grincer des dents.

Je me permets d’ajouter que le staff doit avoir conscience du problème. Actuellement ils sont en train de tester d’autres modalités de sélection des prix, en supprimant l’impact des votes en première sélection. J’espère que ce sera concluant.

Parce que oui, même si ce point noir est particulièrement dérangeant et qu’il pourrait être suffisant pour que je quitte la plateforme, je ne le fais pas. J’ai une vraie tendresse pour short-édition et leur philosophie. Je trouve leur concept génial et je suis toujours ravie de croiser de temps à autre un distributeur d’histoires courtes. Vous pouvez écrire un mini texte de chez vous et quelque temps plus tard un•e gamin•e de 7 ans, qui essaye de s’occuper en attendant son train, va vous lire sur un papier qui ressemble à un ticket de caisse ! Les personnes qui lisent ces histoires elles ne vous ont pas cherché, personne ne leur a conseillé votre texte, elles n’ont pas scruté l’internet mondial pour se faire un avis avant de se lancer. Non, elles ont juste décidé que pour passer le temps elles allaient appuyer sur cette borne jaune et lire une histoire courte au lieu de trainer sur leur téléphone. Je trouve ça MAGIQUE !

Je ne vais pas vous recommander short-édition même si j’affectionne énormément cette plateforme, au vu des retours du sondage mon avis n’est pas très partagé. Mais si vous avez le temps et envie d’écrire une courte nouvelle, n’hésitez pas à essayer.

Dernier petit point, les textes attendus sur cette plateforme sont des textes aboutis.

🔴 Je ne vais pas tarder à me désinscrire.
🟢 Le concept est intéressant mais il y a beaucoup trop de gens qui viennent voter sur un texte pour avoir un retour de faveur


LeConteur.fr et L’allée des Conteurs

Suggéré par quatre participant•e•s très satisfait•e•s

Alors celle-ci je ne l’explique pas ! Je pensais avoir ratissé large au niveau des sites, mais j’ai réussi à louper deux perles ! Comment je sais que c’est deux perles ? Il y a quatre personnes (soit 10 % des participants !!!) qui ont pris le temps de m’indiquer ces sites ! Et pour me dire quoi ? Lisez donc un peu :

🟢 LeConteur et l’Allée des Conteurs. De petites communautés où j’ai trouvé ma place.
🟢 LeConteur.fr et Alleedesconteurs.fr : sites gérés par des amateurs, conviviaux, avec une vraie communauté soudée.
🟢 Une autre plateforme à vous soumettre, que j’adore : L’Allée des Conteurs.
🟢 LeConteur.fr et l’Allée des Conteurs : petite communauté, gérée par des bénévoles, top.

Je ne les connais pas, mais parole de lémurien une fois cet article fini je m’inscris et je regarde ce qu’il en est !

Bon de quoi on parle ?

Le Conteur.fr :

LeConteur.fr est un site de publication de textes en tous genres et totalement libre et gratuit. Ce qui nous différencie des autres sites du genre ? La taille humaine de notre réseau, l’implication des membres et un système totalement inédit pour encourager la lecture mettre en valeurs vos histoires :
→ publiez et personnalisez vos histoires (romans, fanfictions, poèmes) en toute liberté
→ recevez des commentaires et des coups de cœur sur vos écrits
→ découvrez les univers de centaines d’autres auteurs
et bien d’autres choses encore !

L’Allée des conteurs :

Bienvenue sur l’Allée des Conteurs, collectifs d’écrivains passionnés par l’imaginaire vous proposant de découvrir leurs histoires et leurs univers comme nulle part ailleurs. Cette communauté littéraire rassemble auteurs et lecteurs d’une même passion – l’écriture – dans une ambiance conviviale et bon enfant ; l’Allée est ouverte à tous et permet un échange constant grâce à son forum de discussion et ses nombreux évènements scripturaux organisés tout au long de l’année. N’hésitez plus et posez vos valises dans ce lieu bercé par l’imaginaire.

À première vue, je pense que Leconteur.fr est plus généraliste et l’Allée des Conteurs plutôt orienté vers les récits de l’imaginaire. Mais je n’ai pas (encore) testé les plateformes, donc à prendre avec des pincettes.


FictionPress

Suggéré par un•e participant•e très satisfait•e

Le pendant de Fanfiction.net (voir en dessous) mais pour les fictions originales. Vous pouvez également y trouver de la poésie. Le site est en anglais, mais vous pouvez publier en français.

🟢 Par contre, j’étais un peu surpris de ne pas y voir FictionPress (le pendant fictions originales de Fanfiction.net), mais peut-être est-il trop en perte de vitesse, comme son grand frère !


De Plume en Plume

Suggéré par un•e participant•e très satisfait•e

De Plume en Plume est un site littéraire participatif – tout public – qui offre l’opportunité aux auteurs d’y publier leurs romans, poèmes, nouvelles, histoires, contes, fables, articles, etc. Un site participatif est un espace où chaque auteur qui publie s’engage à lire d’autres auteurs afin de créer la dynamique utile et nécessaire à la vie du site. C’est du plaisir nourri par l’échange que perdure l’envie de partager plume et expérience. Cette tribune vous permettra d’être lus et le cas échéant de promouvoir vos écrits qu’ils soient ou non autoédités. Saisissez la plume au vol et venez publier pour élargir votre public et communauté de lecteurs.

Site que je n’ai jamais utilisé mais qui est très complet ! Les textes sont triés suivants leur longueurs (romans, nouvelles, billet d’humeur etc). Vous pouvez poster de tout, même de la non-fiction (j’ai vu qu’il y a des mémoires universitaires, c’est pour dire !). Il y a aussi une partie défi, ce qui est toujours intéressant à tester ! J’ai l’impression qu’il y a un mécanisme qui obligent les utilisateurs à la commenter les écrits des autres auteur•trice•s, ce qui favorise l’échange.

A noter que la plateforme dispose d’un espace archive pour protéger vos textes, une bonne opportunité si le plagiat vous effraye. C’est une option payante à l’année ou au semestre, qui vous permettra en plus d’être mis•e en avant sur la page d’accueil du site.

🟢 Site que j’utilise personnellement depuis 1 an pour « tester » mes écrits. J’aime beaucoup l’aspect convivial du site, la présentation est soignée, c’est facile de s’y retrouver. C’est une communauté d’auteurs-lecteurs, cela veut dire que vous devez commenter si vous voulez être commenté (e). J’ai beaucoup aimé les retours des lecteurs sur mes textes, et je découvre aussi de belles perles d’écriture!

Les sites spécialisés dans la fanfiction : 

Je n’ai jamais utilisé ces plateformes et je n’ai pas l’intention de le faire car je ne pense pas me remettre sérieusement à la fanfiction. Donc je vous laisse juste les avis des différents participant•e•s.

FanFiction.net

Note : 3 sur 5.

5 participant•e•s

FanFiction.Net est aujourd’hui le plus grand recueil de fanfictions, publiées dans près de trente langues différentes, et compte près de 2,2 millions d’utilisateurs enregistrés. Le site se divise en neuf catégories qui sont anime/manga, livres, dessins animés, divers, jeux, bandes dessinées, films, pièces/musicales et émissions télévisées. Le site inclut aussi une catégorie crossover. (Wiki)

Le site dispose d’une application disponible sur iOS et Android.

🟢 Les auteurs sont bien meilleurs que ceux de Wattpad, plus mature, avec un style moins « gamin », moins nombreux mais plus pro.
🔴 La plateforme est en perte de vitesse. Il a été populaire par le passé, aujourd’hui, il y a mieux.
🟢 Les possibilités de mise en page et la structure du site sont un peu archaïque mais la communauté est mature.
🔴 Compliqué à la prise en main.
🟢 Seulement pour les fanfictions mais on peut tout y trouver et, si la qualité de l’histoire est bonne, il y a beaucoup de vues.


Fanfic-fr.net

Note : 4 sur 5.

1 participant•e

Fanfic-FR est un site de fanfictions francophone. Sont aussi abordés les conventions, salons, festivals sur l’animation japonaise, les jeux (de plateau, vidéo et autres), la Science-Fiction et bien d’autres sujets. Ce site est ouvert à toute la communauté francophone, d’où que vous soyez. Du moment que vous comprenez le français nous vous accueillons avec plaisir !

🟢 Comme son nom l’indique c’est plutôt de la fanfiction mais les histoires originales fonctionnent un peu aussi.


Harry Potter Fanfiction

Suggéré par un•e participant•e très satisfait•e

🟢 C’est uniquement pour les fanfictions Harry Potter mais les histoires sont plus qualitatives que sur ffnet.


Archive of Our Own (AO3)

Suggéré par un•e participant•e très satisfait•e

A fan-created, fan-run, nonprofit, noncommercial archive for transformative fanworks, like fanfiction, fanart, fan videos, and podfic

🟢 Surtout anglophone, mais qui bénéficie d’une toute petite communauté francophone, très « sérieuse » et bienveillante !


Les sites pour s’entre-aider entre auteurs :

Scribay

Note : 3.5 sur 5.

11 participant•e•s

Scribay est un environnement d’écriture, d’apprentissage et de partage ouvert à toutes les plumes, débutantes comme confirmées. Son principal objectif est de permettre à chacun de progresser dans son art et d’améliorer ses œuvres. Chaque membre peut accéder gratuitement à la plateforme sociale de Scribay. Elle s’adresse aux lecteurs de tous les horizons et aux auteurs débutants comme confirmés.

Si vous voulez des retours sur vos textes pour les améliorer, c’est l’une des meilleures plateformes à mon humble avis. C’est un site de publication, orienté vers l’entraide entre auteur•trice•s. Chacun peut publier ce qu’il souhaite et indiquer si c’est un premier jet, en relecture ou si c’est fini. Suivant le statut du texte, les lecteur•trice•s peuvent mettre des annotations pour aider l’auteur•trice. Je ne sais pas si on peut se forger une communauté de lecteur•trice•s comme peut le proposer Wattpad, mais ceux qui vous lisent vont laisser des commentaires. Notamment parce que le site met en avant les auteur•trice•s dit « altruistes » et donc les auteur•trice•s qui commentent beaucoup les autres.

J’ai publié deux textes sur le site et personnellement je n’ai pas forcément eu un bon début avec les annotations, les corrections qui m’ont été suggérées étaient purement et simplement fausses. Mais je ne désespère pas, je pense que cet outil peut être très utile, surtout quand on n’a pas de bêta lecteur•trice.

Je n’ai pas beaucoup de lectures et de retours sur mes textes, mais j’ai laissé la plateforme à l’abandon juste après avoir publié par manque de temps. Il n’y a pas de miracle. Peu importe la plateforme que vous allez choisir, il faut un minimum d’investissement pour qu’il y ait des lectures.

Il y a une partie du site qui est un forum spécifique à l’écriture qui peut grandement vous aider. Et enfin la partie défi, ma petite préférée. Chacun est libre de proposer un défi et de répondre à ceux proposés. Il y en a pour tous les goûts et de nouvelles propositions chaque jour, de quoi s’exercer sans problème.

Pour information, le site a également une partie école d’écriture (payante) pour vous accompagner pendant l’écriture de votre (premier) roman : L’Académie. Je n’ai pas testé ce service, donc je n’ai pas d’avis dessus.

🟢 Très pratique et communauté agréable.
🔴 L’algorithme favorise (beaucoup trop) les auteurs altruistes que la qualité. Il faut être très actif sur Scribay.
🟢 Plateforme ou les gens te lisent et mettent des commentaires afin de t’aider.
🔴 Un grand manque de visibilité, peu de gens donnent leur avis sur les textes.
🟢 Beaucoup d’entregent.
🟢 Plus adulte et plus de retours.
🟢 Essentiellement des auteurs. Très peu de retours sur mes textes sur cette plateforme.
🟢 Excellente solution pour avoir un retour d’un public varié, à ne pas prendre au pied de la lettre, les goûts et les couleurs…
🟢 100 % échange ! Très bien pour avoir des avis, par contre, il faut passer beaucoup de temps à lire les autres pour être lu.
🟢 De nouveau, je pense que ça dépend de son histoire. Il faut s’attendre à des retours accès sur la forme.
🟢 Je la trouve intéressante, même si j ai un peu de mal avec le design.


Le forum des Jeunes écrivain·s

Suggéré par trois participant•e•s très satisfait•e•s

« Bienvenue à tous et à toutes, écrivain•es débutant•es, confirmé•es, lecteur•ices, aspirant·es romancier•es, nouvellistes, dramaturges et poéètes•ses. Jeunes Écrivains, plateforme d’écriture communautaire active depuis plus de dix ans, rassemble tous les outils pour l’écriture de récits de fiction : retours et commentaires, concours, ateliers d’écriture, journaux de bord, clubs de lecture, ressources logicielles, témoignages et conseils pour la publication de textes, débats sur la littérature contemporaine et canonique, échanges de toute nature et à toute heure. Le nécessaire pour le travail d’auteur•ices en herbe — ou déjà mûr•es — est à portée de main. À vos claviers : on vous attend ! »

Je ne suis pas du tout forum, donc je ne suis jamais allée faire un tour sur celui-ci. Cependant si jamais le format vous plait, c’est un incontournable pour les jeunes auteur•trice•s, vous trouverez sans aucun doute votre bonheur !


CoCyclics

Suggéré par deux participant•e•s très satisfait•e•s

«CoCyclics propose son aide à tous les auteurs qui souhaitent un regard extérieur sur leurs écrits relevant de la Fantasy, du Fantastique ou de la Science-Fiction (SFFF). Né de la mise en place d’une plate-forme d’échanges de bêta-lecture, CoCyclics n’a pas de vocation éditoriale. La communauté s’appuie sur certaines valeurs, telles que la bienveillance et le respect d’autrui, et fonctionne sur l’échange : en demandant des bêta-lectures, vous vous engagez à bêta-lire en retour, ceci dans le but d’améliorer les écrits de tous, qu’il s’agisse de romans ou de nouvelles, dans les genres SFFF. »

Je ne l’ai jamais utilisée mais je pense que cette petite présentation est claire comme de l’eau de roche ! Il y a un forum qui à l’air actif, bienveillant et tourné vers l’entraide.


Histoire de Roman

Suggéré par deux participant•e•s très satisfait•e•s

« Histoires de Romans est un collectif littéraire ayant pour vocation le partage et la promotion de la littérature, de l’écriture et de l’imaginaire, l’aide, l’accompagnement et la mise à disposition de conseils pour les auteurs et le devenir de leurs projets d’écriture. »

Je ne connaissais pas du tout. Il y a un site internet avec des critiques littéraires mais aussi des fiches d’écritures et autres documents pour vous aider à écrire. Il y a aussi un forum qui a l’air d’être parfaitement adapté pour les auteur•trice•s en herbe ou en fleur !

🟢 La gratuité de la structure. Les retours parfois durs mais honnêtes, l’entraide et l’émulation.


Les réseaux sociaux : 

Instagram

Note : 3 sur 5.

Un•e participant•e

Au plus près de tout ce que vous aimez : notre promesse est de promouvoir une communauté sûre et solidaire pour tout le monde.

Je suis biaisée pour cette partie, Instagram est mon réseau social préféré. Je le trouve très attractif et la communauté très bienveillante. J’y passe des heures et des heures (et j’en ai pas honte).

J’ai posté un peu de fiction sur Instagram (notamment les portraits de l’inktober). Mon plus gros problème c’est la longueur. Vous êtes limités à 2200 caractères. Autant dire que c’est très court ! Je me suis retrouvée à faire des commentaires de commentaires pour mettre tout mon texte, du coup les gens n’osent plus commenter, et donc j’ai bousillé l’intérêt de publier sur les réseaux sociaux. J’ai testé la méthode du texte dans les photos, ça permet de récupérer un peu d’espace. Malheureusement ça n’a pas été concluant, ça m’a pris un temps fou pour faire la mise en page et finalement j’ai eu moitié moins de réactions. Après, je ne l’ai fait qu’une seule fois, peut être qu’il avait d’autres soucis pour Instagram.

En plus d’après ce que j’ai compris, les robots qui analysent les images pour les mal-voyants ne lisent pas ces images-textes. Donc pour l’accessibilité je pense que je mettrai toujours le texte en description et apprendre à faire plus court !

Ceci dit, il y a pas mal de personnes qui postent de la fiction (dans les posts ou les images) sur Instagram et j’ai fait quelques jolies découvertes. Donc si vous avez envie n’hésitez pas à tester et à me le partager, j’aime bien lire des petites histoires sur Instagram !

À savoir que je n’ai pas vu beaucoup de « séries » sur Instagram que ce soit en écriture ou en bande dessinée. Je n’ai pas testé, mais pour moi c’est pas une bonne idée. Contrairement à une plateforme totalement consacrée à l’écriture, les réseaux sociaux sont blindés de contenu. Même en y allant tous les jours, on peut louper des posts, alors dès qu’on fait une pause d’un jour ou deux, impossible de tout rattraper. Donc si on voit un post qui est la 3ᵉ ou 4ᵉ partie d’une histoire, seuls vos lecteurs les plus férus iront rechercher les posts qu’ils ont loupés, les autres passeront leur chemin. Après ce n’est que mon avis, si jamais j’ai tort je vous invite chaleureusement à me le montrer.

Pour finir j’aimerai ajouter deux points qui peuvent freiner pour se lancer. Tout d’abord, il faut des photos, c’est le fonctionnement de la plateforme vous ne pouvez pas y couper. Actuellement j’y utilise les images libres de droits et essayant d’être au plus près du contenu. Si vous êtes dessinateurs ou photographes, n’hésitez pas à user de vos talents ! Les images libres de droits c’est bien, mais on tourne vite en rond, tout le monde utilise toujours un peu les mêmes.

Le deuxième point c’est les hashtags. Personnellement je ne comprends toujours pas comment choisir les mots-clés que ce soit pour mes articles ou pour les réseaux sociaux. J’ai plus ou moins jeté l’éponge, je les mets au feeling en partant du principe qu’ils ne m’apporteront pas de nouvelles vues. Alors pourquoi les mettre ? Parce que j’ai vu que si j’en mettais aucun, j’ai moins de retours, donc je soupçonne Instagram de blacklister mon post.


Facebook :

Note : 3 sur 5.

4 participant•e•s

Avec Facebook, partagez et restez en contact avec votre entourage.

En toute franchise, je préfère vous laisser les commentaires pour vous faire un avis. En effet, je n’utilise quasiment plus Facebook. Pour des raisons qui n’ont rien à voir avec mon blog ou la fiction, juste je ne peux plus voir mon mur. Depuis presque deux ans j’ai l’impression que tout se dégrade, les publications qu’on me propose ne m’intéressent pas, les commentaires me fatiguent, sans parler des publications de la famille qui te rappelle l’adage On ne choisit pas sa famille. Je garde mon compte personnel pour continuer à utiliser Messenger et ma page Facebook parce qu’un profil pro sur Instagram nécessite une page Facebook. Donc je n’aime pas la plateforme, mais pour des raisons personnelles.

Il n’empêche que c’est un réseau social très puissant, notamment si vous avez un public de plus de trente ans. La longueur des publications est libre, il n’y a pas d’obligation de poster des photos et pour partager vos textes avec vos proches c’est très simple !

🟢 Grosse visibilité pour les textes courts. On ne touche que son entourage proche.
🔴 Visibilité moindre.
🟢 Il permet de créer une page pour publier sans forcément afficher son profil.
🟢 La longueur est libre. Propositions pour booster.


Twitter

Twitter est la vitrine de ce qu’il se passe dans le monde et des sujets de conversation du moment.

Lucyle la pas douée le retour ! J’ai complétement zappé de mettre Twitter dans mon sondage, alors que j’avais proposé Facebook, Instagram et même discord ! Alors que je sais qu’on peut écrire des fictions sur Twitter, même des romans entiers ! Vous en doutez ? Jetez donc un œil :

🔴 Tweeter c’était noyé dans la masse.


Amino

Suggéré par un•e participant•e très satisfait•e

Vos intérêts… à l’infini : Amino offre de vraies Communautés portables pour tout ce que vous aimez.

Un réseau social dont j’ignorais complétement l’existence, je vieillis c’est moi qui vous le dit ! Donc si mamie a bien compris, c’est une application ou l’on rejoint des communautés avec des intérêts communs. Vous publiez des posts (qui ressemblent à des billets de blog) publics sur votre communauté et les utilisateurs peuvent liker et commenter. Honnêtement, je ne pense pas que je vais essayer, mais ça à l’air d’être une bonne alternative à Facebook.

🟢 Amino, c’est surtout pour des textes courts, mais ça permet de rencontrer d’autres auteurs.


Le blog/site personnel : 

Est-ce que un site internet ou un blog vous apportera beaucoup de lecteur•trice•s ? Très franchement, ça me paraît compliqué. Pas impossible, mais cela demande beaucoup d’investissement. Si vous faites d’autres contenus (conseils d’écritures, critiques de livres etc) cela peut grandir plus vite, mais si vous ne faites que de la fiction ce n’est pas simple.

Est-ce que je vous recommande d’utiliser un site ou un blog ? Oui, à 100 %. La visibilité est peut-être bien meilleure sur les autres plateformes, mais ce n’est pas chez vous. Un site vous permet d’avoir une liberté totale (ou presque) sur la forme, le contenu, la régularité, la taille etc. Vous êtes maître à bord et c’est vraiment agréable.

La plupart des plateformes qui ont été présentées n’engage pas vos droits. Donc, ce que je compte faire c’est publier à la fois sur une plateforme et sur mon site. Cela demande plus de travail, mais sur mon site je mets en page comme je veux et si jamais la plateforme ferme ou ne me convient plus, j’aurais toujours l’ensemble de mon travail sur mon site (évidemment, tant que mes droits ne sont pas engagés).

Il n’y a aucune obligation et la visibilité est bien moindre, donc si vous n’avez pas envie de vous lancer je comprends parfaitement. Cependant je tenais à vous en parler.

Quelques plateformes utilisées par les participants pour faire leur site/blog :

Blogger : Facile d’accès, facile à comprendre. Rapide
Blogger et Wix : Facilité d’utilisation, essentiellement, et de nombreux modèles disponibles.
WordPress : une fois que l’on a apprivoisé la plateforme, on gagne un espace propre et organisé
Skyblog : Plateforme tombée dans l’oubli et dont le format est peu agréable à la lecture.


Les communautés d’auteur•trice•s sur Discord :

Pourquoi j’ai mis Discord dans une catégorie à part ? Parce que c’est un OVNI. Il y a en des gros, des petits, des publics, des privés, liés à un site, à un•e influenceur•ceuse, à un événement, etc. Autant dire qu’on trouve de tout.

Mais discord m’a permis de rencontrer autres auteur•trice•s, des bêta-lecteur•trice•s et surtout des ami•e•s. Aujourd’hui je suis sur un petit discord privé, je connais tout le monde et j’y partage mes textes pour avoir des retours, sans aucune peur. Je sais que mes camarades seront bienveillant•e•s et honnêtes. Quand c’est possible on se fait des write-in, on va manger au restaurant ensemble, on profite d’un déplacement pour dire bonjour aux plus éloigné•e•s, bref c’est une bande de potes qui en plus vous aide dans votre écriture.

Et clairement, je ne suis pas la seule à penser ainsi :

🟢 Une belle communauté d’entraide, de soutien et surtout de MOTIVATION.
🟢 J’aime l’esprit de communauté, de bienveillance et le fait d’avoir un retour sur ce que j’écris.
🟢 C’est très pratique car les retours sont personnels et directs, l’échange est facilité, mais ça peut aussi inquiéter pour ça.
🟢 C’est n’est pas l’idéal pour publier des textes mais ils permettent par contre l’échange actif entre de nombreuses personnes.
🟢 Très bonne communauté, esprit d’émulation manifeste, grand soutien et esprit d’entraide.

Si jamais vous avez envie de vous lancer dans l’aventure discord d’écriture, ce que je vous propose c’est de vous inscrire sur un gros discord public. Une fois fait, échangez sur la plateforme, proposez peut-être des write-in pour trouver des gens près de chez vous, bref investissez-vous un peu. Ensuite vous verrez, naturellement vous allez créer un petit groupe de personnes avec qui vous avez plus d’affinité. Et à ce moment-là, créez un nouveau discord : petit, privé et bienveillant avec ce groupe. Vous pourrez alors partager vos idées, vos premiers jets, vos réflexions sans aucune crainte. Et petit bonus, vous aurez accès en avant-première aux textes de vos ami•e•s !

Mon écriture a beaucoup grandi depuis que je suis sur discord, et j’ai beaucoup profité de l’aide de mes ami•e•s. Au mois de juin j’ai terminé une nouvelle pour un appel à texte, je ne remercierai jamais assez les manges-pierres pour tous leurs commentaires et retours. Ils m’ont aidé à avancer dans l’écriture mais surtout à améliorer le texte.


Et c’est déjà fini ! J’espère que vous avez fait de jolies découvertes et que vous irez jeter un œil à ces plateformes en tant qu’auteur•trice ou lecteur•trice. Dans mon sondage, il y avait une dizaine d’autres plateformes de plus, mais je n’ai eu aucun retour dessus. Si vous voulez les tester, je vous les donne :

SweekWelovewordsWikiPenMyAtlasAtramenta.netWebstory.chOniris.beBookonlive.comEdition999.infoEcrirepublierunlivreLirenligne.netRocambole.io

À noter que j’ai fait ma maligne en utilisant framasoft plutôt que Google … Et du coup il n’y avait pas beaucoup de place pour détailler son avis… Les cafouillages des premières fois ! 

Si jamais vous souhaitez compléter cet article en mettant à jour l’une vos participations ou bien en ajouter une nouvelle, j’ai fait un sondage Google qui vous permet de soumettre de nouvelles participations (plus longue) n’importe quand ! L’article sera mis à jour régulièrement et je vous en informerai sur Instagram. N’hésitez pas à me soumettre d’autres plateformes et à mettre des notes aux plateformes qui n’en n’ont pas encore, ça permet d’avoir un premier aperçu rapide !

Je vous remercie encore une fois de tout mon cœur de lémurien ! Cet article n’aurait jamais pu voir le jour sans vous ! 

Certains merveilleux Homo sapiens sont sortis de l’ombre de l’anonymat et je vous encourage à aller faire un tour chez eux :

Miss AngeMichèle Devernay

Un dernier merci pour la route que vous soyez auteur ou autrice, en herbe ou en fleur. 

PS : Des informations imprécises ou fausses se sont glissées dans cet article ? Je m’en excuse et je vous encourage à me contacter pour que cette maladresse soit corrigée au plus vite !


Image par Jan Vašek de Pixabay

Cet article a été édité pour la dernière fois le dimanche 2 Août 2020.

Où publier ses écrits sur internet ?
Étiqueté avec :                                                                                                                        

6 avis sur « Où publier ses écrits sur internet ? »

  • 28 juillet 2020 à 13h32
    Permalien

    Bonjour, un grand merci pour vos suggestions et commentaires! Je voulais glisser un mot sur De plume en plume : c’est le site que j’utilise personnellement depuis 1 an pour « tester » mes écrits. J’aime beaucoup l’aspect convivial du site, la présentation est soignée, c’est facile de s’y retrouver. C’est une communauté d’auteurs-lecteurs, cela veut dire que vous devez commenter si vous voulez être commenté (e). J’ai beaucoup aimé les retours des lecteurs sur mes textes, et je découvre aussi de belles perles d’écriture!

    Répondre
    • 28 juillet 2020 à 13h49
      Permalien

      Merci pour votre commentaire ! Je suis ravie d’avoir un avis sur une nouvelle plateforme ! Je l’ajouterai dans le coeur de l’article ce weekend ! Merci beaucoup pour votre aide !

      Répondre
    • 21 septembre 2020 à 16h50
      Permalien

      Je me permets de répondre juste sur le côté « publiés/pas publiés » sur Plume d’Argent. Je n’ai jamais ressenti de clans comme le retour dans l’article a l’air de le suggérer. Et ce n’est point du tout la philosophie de la communauté de rester entre « publiés ». Tout le monde est accepté du moment qu’il y a échange.

      Répondre
      • 21 septembre 2020 à 17h25
        Permalien

        Merci pour votre retour et votre précision ! Je n’ai pas encore testé cette plateforme donc avoir un avis en plus est toujours bon à prendre !

        Répondre
  • 9 août 2020 à 18h03
    Permalien

    Bravo et merci pour cet article très complet. Tu as vraiment bien décrit toutes les possibilités en ligne. Je n’aurais pas pensé aux réseaux par exemple, mais c’est vrai que c’est par là que je trouve le plus d’auteurs à découvrir pour le moment.
    Je pensais être prête pour Scribay. Mais je préfère attendre encore un peu, avant d’y proposer des textes sur lesquels les retours pourront vraiment m’être utile.

    Répondre
    • 21 septembre 2020 à 17h28
      Permalien

      Est-ce que j’ai complétement oublié de répondre à ton commentaire ? Oui et je m’en excuse sincèrement !
      Je suis ravie que l’article t’ait intéressée ! N’hésite pas à me faire signe si tu partages quelque chose sur scribay, j’irai y jeter un œil 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :